Les moules à gateaux et à kouglof en terre vernissée d'Alsace

Moules à kouglofs d'Alsace du XVIIIème et XIXème, musée du pain d'épices et de l'art populaire alsacien Le musée abrite une riche collection de plus de 400 moules à kouglofs alsaciens en terre cuite vernissée (spécialité d'Alsace, d'Autriche, de la Tchéquie et du sud de l'Allemagne) et plus de 300 moules à gâteaux datant pour la grande majorité des 18èmes et 19èmes siècles.

Les formes des moules à gâteaux sont nombreuses et caractéristiques de l'art populaire alsacien, on y retrouve :

Le kouglof ou kougelhopf ou gugelhupf représentait à l'origine le soleil rayonnant des celtes tel le triskel, symbole protecteur.

Le poisson est le symbole de la chrétienté, lors du nouvel an les chrétiens s'échangeaient ce gâteau entre eux.

Le poupon qui symbolise l'enfant Jésus qui vient de naitre, on l'utilisait à Noël et lors des baptêmes.

Le cœur, celui des amoureux et celui de la passion du Christ qui est entouré de la couronne d'épine et pour certaines pièces une croix, un agneau ou les clous de la crucifixion étaient représentés.

La fleur de lys qui était l'emblème de la royauté, on s'en servait lors de la fête des rois mages, de l'anniversaire du roi ou lorsque une famille de nobles locaux fêtait un évènement particulier.

L'écrevisse, symbole de fécondité en raison du nombre important d'œufs qu'elle pond pour la reproduction, on offrait le moule ou le gâteau lors des mariages.

Moules à gâteaux alsaciens en terre cuite du XVIIIème et XIXème, musée du pain d'épices et de l'art populaire alsacien, Gertwiller, Alsace Le crapaud qui était censé avoir des pouvoirs de guérison contre la stérilité, le fait de manger de ce gâteau en forme de crapaud était un « remède » pour avoir des enfants.

L'agneau qui symbolise l'agneau pascal que l'on offrait à Pâques, cette friandise existait déjà bien avant le chocolat que l'on offre actuellement.

Le lièvre qui symbolise le renouveau du printemps car c'est à cette époque qu'on le voit à nouveau courir dans les campagnes.

La poule, moule rarissime, l'un des deux exemplaires connus est conservé au musée.

L'étoile qui symbolise la nativité et l'adoration des Rois Mages.

L'aigle à deux têtes, symbole de l'empire prussien sous Guillaume II auquel l'Alsace et une partie de la Lorraine étaient rattachés de 1871 à 1918.

L'aigle regardant en arrière était l'emblème de Napoléon III.

Le panier de fruits, symbole d'abondance, était utilisé durant les récoltes.

La grappe de raisins qui symbolise la récolte et était utilisé lors des vendanges.

Le Lintwurm, monstrueuse créature imaginaire d'Europe centrale et de Scandinavie, il a un corps de serpent et une tête de dragon, ce moule est rarissime.

Chacun de ses moules avait sa propre signification emblématique des coutumes populaires alsaciennes.

Moule à gâteau alsacies en forme de fleur de lys, XVIIIème, musée du pain d'épices et de l'art populaire alsacien, Gertwiller, Alsace