Historique de La Maison du Pain d'Epices

La cuisson du pain d'épice par Henry Silbereis vers 1920 Le bâtiment de l'atelier et du musée date de 1756, sa magnifique charpente en bois de sapin sert d'écrin au musée. Il fait parti de l'ancienne cour dîmière du village aussi appelée « Meyerhoff », c'est ici que l'on entreposait l'impôt destiné au clergé qui représentait 1/10 ème de la production agricole.

La cour ainsi que tous les bâtiments s'y trouvant faisaient partie du DINGHOF de Gertwiller, le plus grand de la seigneurie de Barr, qui appartenait au couvent de Niedermunster, c'est là que se déroulait la vie administrative.
Lors des réunions, un tribunal jugeait les litiges et délits existants dans toute la seigneurie de Barr. Le tribunal avait tous les pouvoirs sauf la peine de mort, pourtant une potence fut érigée sur le ban de Gertwiller en 1578.
La cour est elle-même bâtie à l'emplacement d'un ancien château du XIème siècle, il subsiste des vestiges de muraille face à l'église communale, ainsi que le puits médiéval qui se trouve au milieu de la cour.

Après la révolution, lorsque les biens du clergé furent confisqués et revendus en tant que bien nationaux, un pain d'épicier nommé Silbereis en fit l'acquisition en 1806.

La maison du pain d'épice LIPS en 1907, tenue alors par Henry Silbereis Dés lors la fabrication du pain d'épices y fut perpétuée jusqu'à nos jours par les familles qui ce sont relayées en se transmettant les secrets de fabrication durant plus de deux siècles.

Michel Habsiger, originaire du village, connaissait déjà le pain d'épices étant donné que son arrière grand-père en fabriquait déjà dans le village et que son père avait effectué son apprentissage chez Lips , qui avait lui-même repris l'affaire Silbereis, en 1945 et en produisait pour la boutique de son Hôtel-restaurant.
Lorsque Michel Habsiger prit le flambeau d'Alfred Lips en 1977, celui-ci resta à ces cotés 8 mois durant afin de transmettre les recettes et procédés de fabrication qui font la réputation de l'entreprise, c'est pourquoi on l'appelle
La maison du pain d'épices®.


La fabrication du pain d'épices de Gertwiller par la famille silbereis vers 1920 Fabrication du pain d'épice d'Alsace par la famille Silbereis vers 1920

La décoration des pains d'épices par la famille Silbereis vers 1920

Carte postale de 1900, la fabrique de pains d'épices de Gertwiller en Alsace était tenue par Henry Silbereis